Trouver une formation
Résultats :
500
Domaines
Formation
Statut
Niveau
Département:

MFR de Brioux s/Boutonne

La MFR de Brioux-sur-Boutonne est née en 1964 à la demande de parents soucieux de donner une formation agricole de qualité à leurs enfants.



Une association locale se crée sur la commune de Brioux-sur-Boutonne et entreprend la construction d’une Maison Familiale Rurale réservée au départ aux garçons.



Les formations dispensées seront agricoles pendant près de 20 ans. En 1983, en raison du besoin d’un niveau supérieur de formation la MFR de Brioux-sur-Boutonne s’oriente vers des niveaux de formation 4 et 3, les formations de niveau 5 étant proposées par les MFR géographiquement proches : la MFR de Vitré et la MFR du Marais Poitevin.



Les besoins du territoire évoluent rapidement. En pleine révolution agricole, la population de ce secteur chute et les jeunes ruraux fuient le métier. Dans le même temps, la population locale vieillit, les familles hébergent moins leurs parents, les besoins en services sanitaires et sociaux explosent.



Dans ce contexte, la MFR de Brioux-sur-Boutonne, sans abandonner ses racines agricoles, s’oriente vers les métiers du commerce et des services. Les formations phares sont alors le BTA Commerce et Services, le Bac F8 et le BTS Action Commerciale.



En 1990, la MFR ouvre le Bac F8, en formation continue. Le projet répond à la fois aux attentes des élèves titulaires du BEPA Services aux Personnes, ainsi qu’à celles des employeurs : maisons de retraite, écoles, hôpitaux, cliniques, … qui expriment leurs besoins en personnel qualifié.



En 1995, le Bac F8 devient le Bac SMS « Sciences Médico-Sociales », formation dont le contenu séduit les élèves issus du BEPA Services aux personnes qui souhaitent poursuivre leurs études. Baccalauréat devenu aujourd’hui le baccalauréat Sciences et technologies de la santé et du Social (ST2S)

En 2002, la MFR anticipe la transformation du BTA en BAC Professionnel et demande l’ouverture d’une nouvelle option : « Services en Milieu Rural » et abandonne l’option « Commercialisation ».



En 2004, l’association saisit l’opportunité d’ouvrir une section de BEP optique et obtient le droit de dispenser la formation en apprentissage. Par la suite, la MFR obtiendra l’habilitation pédagogique pour dispenser également par apprentissage le baccalauréat optique lunetterie, puis le BTS Opticien Lunetier.



En 2013, naît la collaboration avec l’Université de La Rochelle pour l’ouverture de la Licence Professionnelle des Métiers de la Vision, de l’Optique et de la lunetterie qui offre une poursuite d’études aux détenteurs du BTS Opticien Lunetier.



En 2016, 2 salariés font une formation d’accompagnement à la VAE, afin de pouvoir répondre à la demande des employeurs en optique de qualification diplômante pour des salariés ayant un diplôme de niveau V ou IV.



En 2006, naît la collaboration entre la MFR et le Centre de Formations Paramédicales de l’Hôpital de Niort. Ce partenariat entre les deux établissements fait suite à une demande croissante d’élèves ou d’anciens élèves de l’association et aux besoins du territoire en candidats aux concours d’infirmier(e), d’aide-soignant(e) et d’auxiliaire de puériculture.



En 2014, à la demande de ses élèves et de personnes du territoire, la MFR ouvre aussi une préparation aux concours sociaux : Moniteur Educateur, Educateur Jeunes Enfants, Assistant de Service Social.



En 2009, la formation d’un Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport initiée en 2005 par la Fédération Régionale des MFR est désormais portée entièrement par la MFR de Brioux-sur-Boutonne.

Le BPJEPS spécialité Loisirs Tous Publics est une formation par alternance d’une durée de 18 mois conduite en apprentissage ou en formation continue.



En 2014, au regard des besoins de formation générés sur le territoire par la réforme des rythmes scolaires, la MFR travaille en partenariat avec l’UFCV Limousin, Poitou-Charentes à l’ouverture en 2015, d’un Contrat de Qualification Professionnel d’animateur périscolaire.



En 2015, le MFR ouvre la classe de seconde générale et technologique (seconde GT) en formation initiale et par alternance. Cette classe est en lien total avec l’identité et les compétences de la MFR dans l’accompagnement au projet du jeune. « L’orientation est un processus long qui passe par des étapes qui prennent du temps, qui fait appel à la responsabilité de l’élève, qui l’engage personnellement. Car au bout du compte, c’est lui qui détient les clés de son orientation »

La seconde GT permet pendant une année, à chaque jeune d’être accompagné et ainsi préparer sereinement son projet d’orientation, sa poursuite d’étude et son projet professionnel en découvrant par le biais de stages, différentes structures professionnelles.



Nos valeurs



Notre volonté
: l’épanouissement de chaque jeune pour une insertion professionnelle réussie.



La MFR de Brioux-sur-Boutonne est un établissement scolaire géré par une association Loi 1901 à laquelle adhèrent toutes les familles. L’association a pour objectif de concourir à l’éducation, à la formation par alternance de jeunes et adultes, à leur insertion professionnelle et par là-même à favoriser le développement du territoire dans lequel la MFR est implantée.



Les diplômes


Nous sommes en relation avec différents Ministères de tutelle selon les diplômes préparés :

  • Ministère de l’Education Nationale

  • Ministère de l’Agriculture

  • Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

  • Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche




Le fonctionnement


Nous sommes un établissement sous contrat avec le Ministère de l’Agriculture.





Une éducation par la réussite.



L’alternance école / milieu professionnel, car le travail en situation réelle permet la réussite. En effet, aller jusqu’au bout d’une tâche dont on voit les résultats, comparables à ceux des adultes, constituent pour beaucoup de jeunes une réussite, alors que bien souvent ils n’avaient jamais éprouvé cette notion de succès.





Faire du lien



La personnalité de chacun se construit par des rencontres dans des univers différents qui trop souvent s’ignorent : la famille, les loisirs, l’école, le monde du travail. Notre volonté est d’associer ces différents lieux pour contribuer à la formation globale de chaque personne grâce à la pédagogie de l’alternance. Il s’agit d’une alternance bien spécifique.



Elle ne se contente pas de faire succéder la salle de classe au milieu professionnel et inversement. Elle a l’ambition de construire du lien entre tous les adultes que rencontre un jeune dans son parcours. Il s’agit d’une pédagogie de la curiosité et de l’action. Elle associe formation générale et formation professionnelle. Elle s’appuie sur “l’entreprendre” pour développer le goût “d’apprendre”.

Valorisation du milieu professionnel.

Les maîtres de stage ou d’apprentissage accompagnent le jeune ou l’adulte en formation dans la découverte des richesses d’un métier, de ses exigences et dans la prise de responsabilité progressive. Ils ont avec les parents et les formateurs, un rôle éducatif primordial. Ils participent activement à la vie de l’association par la confiance accordée au jeune en alternance, lors des temps de rencontre et de jury d’examens.

Implication de tous les acteurs.



L’alternance permet aux jeunes de grandir et les méthodes pédagogiques spécifiques nécessitent l’implication de tous les acteurs : jeunes, parents, équipe éducative, maîtres de stage ou d’apprentissage.

A la MFR de Brioux, le rythme d’alternance est généralement de 15 jours à la MFR et 15 jours en entreprise.





Une éducation par la réussite



Le travail en situation réelle permet la réussite. En effet, aller jusqu’au bout d’une tâche dont on voit les résultats, comparables à ceux des adultes, constituent pour beaucoup de jeunes une réussite, alors que bien souvent ils n’avaient jamais éprouvé cette notion de succès.

Tenir compte du milieu de vie

L’alternance adoptée dans les Maisons Familiales Rurales développe donc l’idée suivante : c’est l’insertion d’un jeune dans son milieu de vie qui provoque souvent un éveil intellectuel et une motivation pour les études.



Les jeunes enchaînent ainsi deux semaines en entreprise après une semaine ou deux passées en Maison Familiale.



Ce rythme peut changer selon les périodes de l’année et les formations suivies. Ces deux temps forts autour desquels la formation prend tout son sens ne sont pas séparés l’un de l’autre, bien au contraire. Le va-et-vient pédagogique est permanent. L’alternant revient de stage en faisant part à son formateur des situations qu’il vient de vivre en entreprise. Il lui pose des questions, revient sur ses travaux.



Le formateur dispense son cours en intégrant ces données. L’ensemble de ces principes est dénommé au sein du mouvement des Maisons Familiales Rurales comme alternance “intégrative”.





La confrontation avec le monde professionnel



Les alternants sont, en milieu professionnel, en situation réelle, en ayant un véritable travail à accomplir, travail qui n’a pas été inventé pour les besoins de la formation. A ce stade, l’alternant apprend en faisant. Il est obligé de s’impliquer d’autant plus que l’organisation de la formation favorise l’interrogation, la réflexion, la remise en cause. Cette interrogation et ce dialogue entre les jeunes et les adultes qui l’entourent se font principalement à l’aide d’un plan d’étude.

L’apprenant réalise cette enquête en posant une série de questions à son maître de stage ou d’apprentissage, à son entourage en permettant l’analyse de la réalité vécue, ce questionnaire permet au jeune de s’intégrer dans une recherche dynamique.

D’autre part, le contact avec le monde professionnel donne plus de sens à la formation théorique et prépare mieux l’entrée dans la vie active.



Pour les entreprises qui accueillent des jeunes dans le cadre de l’alternance, c’est aussi une expérience enrichissante. Elles s’impliquent dans la formation de personnes susceptibles, demain, de devenir des collaborateurs. Les chefs d’entreprise peuvent donner des conseils sur la formation, partager la réalité du métier avec la Maison Familiale mais aussi mieux connaître le cursus des alternants à la sortie de l’école.


Accéder au site du MFR de  Brioux s/Boutonne

MFR de Brioux s/Boutonne

47 avenue de Poitiers
79170 BRIOUX SUR BOUTONNE
Tél : 05 49 07 36 40
Fax :
Site :http://www.mfr-brioux.com
Mail : mfr.brioux@mfr.asso.fr
Internat : oui

© 2015-2020 FR MFR Nouvelle Aquitaine   |  Mentions légales  |   Webmaster    |  Gestibase   |  ClicFacture   |   admin